jeudi 25 mars 2010

Situation globale du tourisme oenogastronomique en Italie

Synthèse du marché :

- Importance du tourisme comme facteur de croissance économique et sociale des territoires intéressés
- Le tourisme est une des secteurs où la concurrence, aussi bien interne qu’externe, est très poussée
- La valorisation des territoires ruraux et des productions agricoles est un thème d’actualité
- Investissements toujours plus croissants dans le secteur touristique au vue de l’intérêt croissant du marché pour les produits touristiques associés à l’oenogastronomie

Le développement du tourisme, particulièrement au cours de la dernière décennie, a amplement démontré la nécessité d'une approche stratégique de ce phénomène: d'une situation de marché où il pour être compétitif il était suffisant de disposer d’un avantage de localisation conféré par les ressources, malgré une offre dispersée et individualisée, on est passé à un système où l’agrégation du produit dans une logique de destination et la capacité d'adopter des stratégies spécifiques territoriales sont l'axe principal de la réussite.

Synthèse des acteurs du tourisme oenogastronomique et importance de leur coordination:

- Les opérateurs privés du secteur oenogastronomique (producteurs et exploitants)
- Les professionnels de la restauration
- Les professionnels de l’hôtellerie de toute nature (Hôtel, B & B, gites ruraux etc.)
- Les opérateurs de marketing touristique
- Les Associations
- Les Organisme et institutions concernés
- Les touristes ‘gastronomes’

L'objectif important de ces acteurs est d'articuler et de renforcer le lien entre le tourisme, la gastronomie et les territoires de production. Cela exige une coopération efficace entre les acteurs régionaux concernés, tant publics que privés, et l'adoption de modes de développement fondés non seulement sur les objectifs économiques, mais aussi sur des considérations environnementales et sociales.

Il convient de noter que le lien entre les différents acteurs va jouer sur leur succès ou l'échec des stratégies de développement du phénomène en termes de renforcement de la demande, la promotion des produits locaux et de la revitalisation et / ou l'amélioration des contextes de production locale.

Comment les différents acteurs opèrent pour la promotion du tourisme oenogastronmique ?

Les acteurs se concentrent sur les éléments de l'offre pour promouvoir et développer le système:
- la production d'aliments locaux et de vin de tous types
- la cuisine locale, les plats typiques, les modes de préparation,
- la restauration
- la présence aux diverses manifestations, nationales et internationales
- l’accueil rural (gites ruraux, ou ‘agriturismi’)
- les contextes ‘humains’ (l'activité humaine, l'environnement, les traditions, l’histoire, etc.)
- les activités touristiques parallèles
- l’environnement

Les stratégies et les caractéristiques du produit :

1° : Promouvoir et garantir les promesses des signes de qualité, d'authenticité et de tradition
La première stratégie consiste à développer, promouvoir et conforter la tradition d’authenticité, qui est le fondement de la renommée des produits alimentaires italiens. Pour les vins, les appellations d’origine contrôlée AOC (DOC : Denominazione di Origine Contrallata) représentent un moyen de promouvoir un produit de qualité réalisé selon les traditions de la zone concernée, et doivent tenir leurs promesses.

=>Produits et services, les facteurs d'attraction naturel et artificiel capable d'attirer les touristes dans un lieu particulier.

2° : L’association au territoire et aux paysages
Le moyen est d’exploiter les affinités entre le vin, la nourriture typique locale et le tourisme. Cela permet de nourrir l’image ‘Made in Italy’ mais tout en allant au-delà de la gastronomie et du vin. L’image ‘Italie’ contient également un lien avec l’environnement et la beauté des paysages. Le touriste recherche un cadre environnemental, une promenade à travers l’histoire, une dégustation, la compréhension d’un savoir-faire et une initiation à l’association des mets et des vins. Il apprécie la convivialité autour d’un repas.
Présenter le tourisme oenogastronomique comme un choix alternatif et/ou complémentaire au tourisme à caractère plus massif comme le tourisme balnéaire ou de montagne.

=> Un système d’offre lié à un territoire et à sa spécificité, et ici le rôle de l'agriculture et du développement rural s’est bien développé, à la restauration et à la protection du patrimoine culturel, à la valorisation des traditions, dans lequel les relations entre les acteurs tentent de passer par la gestion commune des ressources et des activités.

Problèmes rencontrés lors de la gestion et de la promotion des territoires ruraux à destination touristique… :

Planifier et organiser une zone rurale pour en faire une destination touristique est beaucoup plus complexe que pour d'autres types de destinations. Et cela pour plusieurs raisons, notamment:

- la dispersion territoriale au niveau du peuplement,
- les lieux épars de ressources,
- les difficultés liées à la mobilité au sein de la zone concernée,
- les obstacles à l'organisation d'un réseau de services pour les touristes,
- la multiplicité des Autorités locales concernées,
- le manque de compétences dans la valorisation touristique de la culture (et de mode de vie) rurale,
- la difficulté à intégrer l'aspect de la production agricole avec celui de sa valorisation touristique.

... malgré une amélioration remarquable au fil du temps:

L'accent mis sur les aspects mentionnés ci-dessus est nécessaire si l'on considère que, lorsque le tourisme oenogastronomique a commencé à se développer en Italie, il y avait un manque général d'offres structurées: les premiers touristes n’ont jamais parcouru les routes ou les circuits de dégustation de vin, ont rencontré des difficultés à trouver des caves ouvertes ou une restauration attentive aux vins et aux saveurs de la zone, ni eu la possibilité de participer à l'un des innombrables événements qui tournent maintenant autour du thème de l'oenogastronomie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire